Plein écran  |  Retour à la rubrique

L’absinthe, l’alcool qui rend fou

L’absinthe est une boisson apéritive alcoolisée, produite à partir de la plante du même nom. Elle est traditionnellement fabriquée par macération d’herbes (grande absinthe, petite absinthe, anis vert, fenouil, hysope) dans un mélange d’alcool et d’eau, suivie d’une distillation. Elle contient entre 55 % et 75 % d’alcool.


Feuilles d’absinthe - Musée de l’Absinthe

Créée en Suisse à la fin du 18e siècle, l’absinthe était une boisson très populaire au 19e siècle. Elle se buvait dans un verre spécial dont la partie inférieure permettait de mesurer la quantité d’absinthe à verser (3 cl). On déposait un sucre dans une cuillère à absinthe placée au-dessus du verre, puis on versait de l’eau glacée jusqu’à remplir entre 3 et 5 volumes d’eau pour un volume d’absinthe.


Verres et cuillères à absinthe

Victime de son succès, l’absinthe devint peu à peu le symbole de l’alcoolisme. Les absinthes peu chères, mais de mauvaise qualité, se multiplièrent. Décriée par les ligues de moralité et les producteurs de vin, qui lui prêtaient la réputation de rendre fou et demandaient son interdiction, elle fut définitivement interdite en France en 1915.


Affiche de 1910 avertissant des dangers de l’absinthe

L’absinthe est de nouveau autorisée en France depuis 1988, avec des taux limités de thuyone (molécule présente dans l’absinthe et qui provoque des hallucinations à très haute dose). La législation interdit toutefois de nommer cet alcool "absinthe", et on le trouve sous des noms tels que "spiritueux aux plantes d’absinthe".





À propos  |  Contact  |  Copyright |  Plan du site

© 2014 JeSuisCultivé.com. Contenu déposé chez Copyrightfrance.com et chez Copyrightdepot.com. Droits protégés par contrat Creative Commons.